Skip to content

Bon vent !

8 mai 2012

Il y a 10 jours, grâce aux miles de Gérard, j’ai eu la chance de voyager en business.
C’était la première fois pour moi.

Et au début, pour tout vous dire, j’étais un peu gênée.

« Non mais tu comprends, Gérard, l’inégalité de traitement, j’aime pas. Encore moins quand c’est au sein d’un même espace. Ok, les gens qui sont ici ont payé plus cher et s’attendent donc à des prestations à la hauteur du prix (indécent) qu’ils ont payé … Mais quand même. Moi, tu vois, ce type hyper souriant qui me dit qu’il sera à mon service pendant toute la durée du vol, ben EN FAIT, ça me dérange. Oui. Parce qu’on pourrait avoir L’IMPRESSION que je suis snob, mais dans le fond, je suis quelqu’un de simple (sourire de Gérard que vous demanderais d’ignorer). Comme mes parents (qui m’ont trouvée dans une forêt). »

Deux coupes de champagne plus tard (et un passage aux toilettes OÙ IL Y AVAIT DU DÉMAQUILLANT ET UN TONIQUE CLARINS FULL SIZE QUE J’AVAIS FURIEUSEMENT ENVIE DE FAUCHER) : ouais ben envolés, hein, mes principes.

Alors, tandis que j’appuyais comme une pauvre débutante (franchement, parfois je me fais de la peine) sur tous les boutons pour essayer de comprendre comment fonctionnait ce merveilleux siège qui allait me permettre de dormir 10 heures d’affilée (si, si!), j’ai dit à Gérard : » Mon amour, promets- moi que plus jamais tu ne me feras voyager avec ces gens derrière le rideau,hein. Plus jamais jamais jamais. Promeeeeeets-mooooooiiiiiiiiii! »

« Je t’adore Alphonse. »

Ouihihihihihiiiiii
« T’es une princesse. »
Hihihihiouiiiiiiii
« Non. »
QUEWA???
« J’ai dit non. Profite. C’est la dernière fois. »

Oh.

Soit.
Pas grave.
Rien à foutre, en fait.
Ce qui compte, c’est l’amour.
Et puis on va passer presqu’un mois en Argentine pour notre voyage de noces.
Découvrir le monde, s’enrichir de rencontres, c’est ÇA le plus important.
Yep.

Quand on rentre, je demande le divorce.

A Buenos Aires, il y a beaucoup de jolies statues

A Buenos Aires, il y a des arbres partout

Le cimetière de Recoleta. Oui alors bon, moi, à la base, ça me fait flipper les cimetières. Ajoutez-y des chats, et j’ai juste envie de prendre des jambes à mon cou.

Le quartier hyper coloré de La Boca

Toujours La Boca…

Les antiquaires du quartier San Telmo

Figures emblématiques d’Argentine. En ht à dr.: Eva Peron ; En bs à dr. : Diego Armando Maradona ; A gauche : Alfonsina Buitoni.

50 commentaires leave one →
  1. 8 mai 2012 21:28

    Jolies toutes ces photos! Ca devait être un superbe voyage!
    Khia
    http://www.khiaissue.com

  2. Julia permalink
    8 mai 2012 21:33

    Aaaah veinarde 🙂
    Profite bien de votre voyage de noces, très jolie destination 🙂
    Bisous Alfonsina! 😉

    • 8 mai 2012 21:42

      Je profite de chaque seconde! C’est un pays incroyable!!! Bisous ma chère Julia!

  3. 8 mai 2012 21:42

    Quel incroyable voyage, tes photos sont magnifiques.
    J’espère avoir un jour la chance de connaître les toilettes avec le démaquillant Clarins.
    Bonne soirée Alphie, des bisous.

    • 8 mai 2012 21:49

      Merci beauty! Rhaaaa le démaquillant Clarins!!! J’ai halluciné! Le rêve! Mais bon, comme dirait notre amie Céline, « ce n’était qu’un rêêêêve! », hein.

  4. Benedicte permalink
    8 mai 2012 21:47

    Dormir en avion ! Quel bonheur ; j’aimerais connaitre ça un jour…

    • 8 mai 2012 22:03

      Haha oui! Bon moi, généralement j’y arrive, mais j’ai toujours peur de finir avec ma tête sur l’épaule de mon voisin. Ah oui et aussi, je sais de source sûre que j’ai tendance à dormir la bouche ouverte. Classe.

  5. Benedicte permalink
    8 mai 2012 21:47

    Et l’Argentine aussi d’ailleurs.

  6. 8 mai 2012 23:02

    Magnifique. Quelle envie du coup de découvrir Buenos Aires et de voyager en Business. En fait, on devrait inventer la business des gens pas snob mais qui veulent bien avoir accès aux trucs sympas qui permettent de dormir en avion et de de se démaquiller chez Clarins (et pas avec du gel hydroalcolique).
    Félicitations néanmoins aux jeunes mariés Alphonse et Gérard et un magnifique voyage de noce à vous.
    PS/ Je plains les copines qui devront outre l’album de mariage assister à la soirée diapo du voyage de noce. Pour les épargner… attendez au moins un an avant de faire des enfants, sinon il va y avoir desertion :-))

    • 9 mai 2012 22:53

      Hahahahaha entièrement d’accord avec ta proposition de business! Sinon, pour les photos de mon voyage, heureusement pour mes amis, j’ai mon blog. C’est donc vous que je plains, en fait, parce que vous allez en avoir beaucoup de mes photos! Pardon 🙂

  7. Cécile permalink
    8 mai 2012 23:12

    J’ai eu peur un moment j’ai cru que tu nous avais laissé tomber !!! Mais tu es là ! Et c’est tant mieux ! Bon voyage alors 🙂

    • 9 mai 2012 22:56

      Haha non, je pense que le jour où j’arrêterai mon blog, je choisirai un titre bien plus dramatique histoire d’essayer de vous arracher quelques larmes (genre) 😀

  8. kristobalone permalink
    8 mai 2012 23:28

    C’est beau la vie en grand, hein ? Êtes-vous passés dans « L’Avenida 9 de Julio » ?
    Maintenant les Champs Élysées vont vous sembler tout petits…

    • 9 mai 2012 22:57

      Oui, c’est magnifique la vie en grand 🙂 Les Champs Elysées? Hahaha du pipi de chat, mon cher!

  9. 9 mai 2012 06:11

    Magnifiques photos. Quel pays !! Plein d’influences et tellement unique au final ! Tu en as eu plein les yeux et nous en fais profiter, merci Alphonse !

    • 9 mai 2012 23:00

      C’est un pays incroyable! J’adore! On a déjà vu pas mal de choses et ce qui est top, c’est de savoir qu’on a encore plein d’ambiances et de paysages différents qui nous attendent!

  10. 9 mai 2012 07:36

    J’ai eu le même sentiment que toi en voyageant en business, mais on s’habitue vite .o))
    Les photos sont magnifiques!!!

    • 9 mai 2012 23:01

      Ho ho ho,alors là, je veux bien croire qu’on s’y habitue vite. Par contre la chute doit être rude! Merci pour les photos!

  11. 9 mai 2012 09:54

    Ah ah j’adore ^^ Tu me fais mourir de rire 🙂
    Moi je les aurai volé les démaquillant et tonique Clarins… ^^

    Bon voyage en Argentine !

    • 9 mai 2012 23:03

      Hahaha ET TU AURAIS BIEN FAIT!!! Mais moi je suis hélas bien trop lâche pour le faire!

  12. 9 mai 2012 09:58

    J’ai pas envie de commenter.



    (maintenant c’est pire, la 2nde classe, ils appellent ça « classe économique » et pourquoi pas une classe du pauvre pendant qu’on y est?^^)

    • 9 mai 2012 23:05

      Mon Dieu, je viens de prendre conscience que toute ma vie je voyagerai en classe du pauvre. Me voilà déprimée 😀

  13. La Groupie d'Alphonse permalink
    9 mai 2012 10:12

    Quoi ? Gérard ne t’a pas offert la première pour votre voyage de noces ! Quel goujat !!!
    Bon, je fais la maligne mais moi aussi je n’ai voyagé qu’une fois en business pour un déplacement professionnel aux US… à l’aller, on était sur american airlines, à part l’espace en plus pour les jambes je n’ai pas trouvé le service (ni la bouffe) renversant… mais au retour, sur Air France, c’était top ! (sauf mon voisin en costard vraiment pas très fun).
    En tout cas, profite bien de ton voyage de noce ! On attend une vraie photo de togo endiablé entre Alphonse et Gérard, en 1 mois vous avez bien le temps de prendre quelques cours !

    • 9 mai 2012 23:11

      Je suis d’accord avec toi. Il est d’un cheap ce Gérard! On a voyagé avec Air France et les sièges se transformaient presque en lits. C’est marrant ce que tu dis parce que justement, je me disais que ça m’aurait quand même fait bizarre de dormir allongée à côté d’un inconnu.

  14. 9 mai 2012 10:28

    Alphooooooooooooooooooooonse! Tu es là!!! Youhou!!! Enfin, tu es là, mais pas vraiment en fait! Mais pas grave, c’est trop le bonheur de te lire. Et Buenos Aires!!! Malala!!! Tes photos sont trop belles, et donnent « grave » envie d’y aller!!
    Morte de rire en lisant ton aventure en business! La 1ère fois que j’ai voyagé en business (euh pour le boulot… parce que sinon peux pas… dommage!), j’ai fait genre « meuh non ce n’est pas la 1ère fois, moi la working-girl qui a trop l’habitude de la business, pour vous dire c’est ma 2ème maison »… Ouais sauf que, pas fichue de trouver l’écran TV dans l’accoudoir du siège, et j’avais beau regarder du coin de l’oeil l’air de rien mes voisins-businessmen-trop-l’habitude-EUX-de-voyager-en-business-à-tel-point-que-EUX-c’est-leur-2ème-maison, je n’y arrivais pas… C’te honte!!! Une hôtesse est finalement venue à mon secours (pourquoi, derrière son sourire et son gentil « besoin d’aide madame », j’ai eu la sale impression qu’elle se foutait de ma gueule???)… Bref… Ah par contre, le démaquillant Clarins aux toilettes, c’est vrai que ça… c’est top!
    PS: tu diras à Alphonsina Buitoni qu’elle est « sooooo sexy » sur la photo du tango! 😉

    • 9 mai 2012 23:17

      Hahahahaaaaa alors là, c’est du grand Bambou ce commentaire! Moi aussi, ça se voyait TELLEMENT que c’était la première fois! Et OH je ne vous ai pas parlé de mon petit cri quand j’ai ouvert la petite trousse de toilette qui contenait les écouteurs, etc. ET une petite crème antirides Clarins!

  15. 9 mai 2012 12:25

    wahou, quelle chance ! La business (que je n’ai jamais essayée, donc peux pas t’en parler) + l’Argentine, c’est trop la classe. En tout cas, la nourriture argentine a l’air bonne, tu me sembles en avoir bien profité sur la photo du tango où tu as la cuisse moins leste que d’habitude 😉
    Bon, moi pendant ce temps là, j’étais à Venise (jusque là, tout va bien), en voiture familiale, à porter une poussette lestée d’un bébé de deux ans dans TOUS les escaliers des ponts de la ville et à voir TOUS nos voisins de plage du Lido se carapater à cause d’un gnôme hurleur. Moins classe tout de suite non ? (mais si tu as des enfants un jour, je te rassure, tu passeras les mêmes vacances gniark gniark gniark).

    • 9 mai 2012 23:19

      Ma chère Lilibulle. C’est bizarre, mais lorsque j’ai lu ton commentaire, soudain, de tourner mon horloge biologique s’est arrêtée 😀

  16. Virgile permalink
    9 mai 2012 13:04

    Nice pics ! Et quel verbe ! Toujours aussi burlesque … lol

  17. mmarie permalink
    9 mai 2012 15:28

    Ahhh Mi Buenos Aires querido…
    J’ai eu la chance d’y aller (en classe eco, un peu plus trash comme traversée) et espère fermement y retourner un jour.
    Expérimenter la business class ça fait un peu rêver aussi.
    Enjoy !
    Ravie de te lire à nouveau.

    • 9 mai 2012 23:23

      Merci! J’ai adoré Buenos Aires. Il y a des villes, comme ça, où instantanément tu te sens bien! C’est encore un peu tôt pour savoir si j’ai envie d’y retourner mais ce qui est sûr c’est que du coup j’ai très très envie de découvrir le reste de l’Amérique du Sud!

  18. syb1050 permalink
    9 mai 2012 16:14

    Hey! trop cool le siège qui fait des massages, non?! là au moins, tu ne te retrouves pas à dormir la bouche ouverte 😉
    Vous avez choisi une destination magnifique (on my wish list)! peut-être iras-tu jusqu’à Ushuaïa voir les baleines? en tout cas, profite beaucoup, UN MOIS C’EST TOP, chabadabadaaaaaa!!!!!!!!!

    • 9 mai 2012 23:25

      Haha non il ne faisait pas de massages. On est allés à Ushuaia, c’était magique! Je vous en parlerai dans mon prochain billet. Il faut vraiment que tu ailles en Argentine, c’est top!

  19. 9 mai 2012 17:00

    business class jamais essayé! mais l’Argentine, je l’ai fait avec mon chéri….ce que j’ai préféré la région de Mendoza et ses vins délicieux et surtout les chutes Iguazu….merci de m’avoir rappelé ce voyage….

  20. Dodo permalink
    10 mai 2012 09:33

    Alphonse, c’est trop cool d’avoir de tes nouvelles!!!! En plein voyage de noce en plus… Heu… dit donc, tu devrais pas être occupé à faire d’autres choses que de prendre des photos d’extérieure? Bon elles sont magnifiques, ont est d’accord, mais Gérard il t’as quand même fait voyager comme une princesse 😉

    • 10 mai 2012 22:44

      Rhooo toi alors 😀 sinon, oui oui je sais, je sais, je ne suis qu’une sale petite ingrate!

  21. 10 mai 2012 10:02

    Même pas en business, même dans la soute, là, j’ai envie d’aller en Argentine.
    Les hommes sont pénibles : ils acquiescent toujours alors qu’on leur demande le contraire… Ils ne comprennent rien à rien!

    • 10 mai 2012 22:46

      Hahaha viens!!! Je suis sûre qu’on se marrerait bien! Je demande à Gérard de te prendre un billet avec ses miles et lui, on le met dans la soute!

  22. sanaa permalink
    10 mai 2012 21:12

    Dès que tu rentres à Paris, j’épouse Gérard

  23. ladyfafa permalink
    11 mai 2012 13:29

    Ah oui c’est vrai que c’est coloré La Boca! J’adore Alfonsina Buitoni (pendant un moment je me suis demandé qui c’était ahem…) ¡Buen viaje de novios! 🙂

  24. 14 mai 2012 09:04

    ahhh , les miles, c’est trop bon
    mon maari en avait aussi fut un temps, mais restrictions budgetaires obligent, les voyages se font nettement plus rares
    anyway, profite !!
    la défraîchie, tu ne peux pas savoir comme ce titre me serait allé à la perfection ;))

  25. Fab permalink
    15 mai 2012 08:26

    et la suite du tag…

  26. Marie-Capucine permalink
    15 mai 2012 10:38

    Mon très cher Alphonse,

    Je suis outrée! Outrée, dis-je! Quel cuistre, quel goujat, quel mufle, bref, quel butor! Vous faire voyager, vous, petit oiseau délicat, en classe affaire, alors que la première vous irait si bien. Alphonse, en classe affaire, cela me révulse! Déjà, l’idée de votre si jolie personne, dont l’âme d’artiste exulte de sensualité, partageant une petite cabine exigüe avec ces traders se rendant en Argentine pour spéculer grossièrement sur la dette locale, fondant sur les opportunités d’arbitrage de taux, comme la vérole fond sur le bas-clergé, j’en frémis de rage!

    Je ne connais pas le métier de Gérard, mais j’espère qu’il est peintre, ou poète, ou maçon, ou cuisinier. J’espère qu’il apporte un peu de bonheur à la vie des autres, comme il apporte du bonheur à la vôtre.

    Vos belles photos, Alphonse, me rappelle avec un certain émoi cette strophe du poète argentin Héctor Viel Temperley, dans Longue Ruelle d’Eté:

    “El enano que es mi ángel de la guarda sube bamboleándose los pocos
    peldaños de madera ametrallados por los soles; y sobre el pasamano
    de coronas de espinas, la piedra de su anillo es un cruzado que trepa
    somnoliento una colina: burdeles vacíos y pequeños, panaderías abiertas pero
    muy pequeñas, teatros pequeños pero cerrados -y más arriba ojos de catacumbas,
    lejanas miradas de catacumbas tras oscuras pestañas a flor de tierra.”

    Pour les non-hispanophones:

    “Le nain qui est mon ange gardien monte en titubant les quelques
    marches de bois mitraillées par les soleils ; et sur la rampe aux
    couronnes d’épines, la pierre de sa bague est un croisé somnolent qui
    grimpe une colline : des bordels vides et petits, des boulangeries ouvertes
    mais minuscules, des théâtres minuscules mais fermés – et un peu au
    dessus des yeux de catacombes, de lointains regards de catacombes
    derrière les cils obscurs à fleur de terre.”

    Je vous laisse méditer ces vers sur les terrasses de Buenos Aires.

    Bien à vous,

    Marie-Capucine

  27. 19 mai 2012 21:03

    ah j’adore! pas trop dur le retour? je t’envoie ma fille si tu veux pour te changer les idées;)

  28. 20 mai 2012 18:32

    Je connais pas la business, mais je pense que ça me gênerait !
    J’ai beaucoup de mal avec la notion de « gens qui sont à ton service ».
    Enfin, y’en a qui diront que c’est snob, moi je sais pas, je trouve ça juste humain …
    En tous cas, profite à fond, ne pense pas au divorce par pitié, et surtout, reviens nous viiiite !
    Bisouuus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s